Mes achats

  • Il n'y a pas de produit dans votre panier.

Vous êtes ici :

Accès rapide artistes

biographie



Ludovic Mercher, né le 29 octobre 1970 à Roubaix, commencera par le modelage dans les années 90 et s’essayera rapidement aux crayons noirs dans le style hyperréaliste ainsi qu’à l’huile avec des natures mortes.

A partir de 2004, Ludovic Mercher atteint l’épure recherchée avec sa palette volontairement dépouillée : acrylique, le plus souvent du rouge et du noir, et du papier journal japonais. Ce dernier matériau lui permet de reconstruire sa propre calligraphie, jouant des signes et des sens en un collage surréaliste « géométrisé » jusqu’à l’abstraction.

Pendant une première période, fortement influencé par l’architecture, il va prendre la ville pour thème, avec le souci constant de la force graphique.

Depuis, il confronte cette vision au paysage et à la nature. Les lignes s’adoucissent. Le cuivre, la rouille et le papier coréen viennent compléter la palette. Montagnes sacrées, éoliennes et paysages marins rivalisent avec de hautes cités. La dualité s’installe : ce sont deux imaginaires qui cherchent à s’équilibrer dans un monde où notre rapport au milieu vacille, un monde où les espaces naturels sont redéfinis par la civilisation et la technologie.

Mercher expose dans plusieurs grandes villes françaises telles que Paris et Strasbourg.

 

Ludovic MERCHER

Télécharger la bio
Ludovic MERCHER
Ludovic MERCHER

biographie



Ludovic Mercher, né le 29 octobre 1970 à Roubaix, commencera par le modelage dans les années 90 et s’essayera rapidement aux crayons noirs dans le style hyperréaliste ainsi qu’à l’huile avec des natures mortes.

A partir de 2004, Ludovic Mercher atteint l’épure recherchée avec sa palette volontairement dépouillée : acrylique, le plus souvent du rouge et du noir, et du papier journal japonais. Ce dernier matériau lui permet de reconstruire sa propre calligraphie, jouant des signes et des sens en un collage surréaliste « géométrisé » jusqu’à l’abstraction.

Pendant une première période, fortement influencé par l’architecture, il va prendre la ville pour thème, avec le souci constant de la force graphique.

Depuis, il confronte cette vision au paysage et à la nature. Les lignes s’adoucissent. Le cuivre, la rouille et le papier coréen viennent compléter la palette. Montagnes sacrées, éoliennes et paysages marins rivalisent avec de hautes cités. La dualité s’installe : ce sont deux imaginaires qui cherchent à s’équilibrer dans un monde où notre rapport au milieu vacille, un monde où les espaces naturels sont redéfinis par la civilisation et la technologie.

Mercher expose dans plusieurs grandes villes françaises telles que Paris et Strasbourg.

 

Code

0.00vendu

Technique : Technique mixte sur toile

Dimension : 100 x100

Couleur : multicolore